Skip to content

UNIVERS

HISTOIRE LA MARQUE

La mode connaît depuis quelques temps un rythme endiablé et une course contre le temps exaltée qui la contraint à fabriquer toujours plus, toujours plus vite et toujours moins cher…

Ce circuit de production engendre bien entendu des conditions de travail déplorables où les droits de l’Homme et de l’environnement sont plus que malmenés. Il est évident qu’à force de chercher à réduire les coûts de production pour atteindre un prix de vente toujours plus bas on délaisse forcément l’aspect humain pour ne se focaliser que sur la rentabilité.

Il en est de même pour l’environnement, puisque tous les efforts pour produire en utilisant moins de ressources naturelles sont réduits à néant par une surproduction de masse sans aucun respect de la nature.

Le produit lui-même n’est plus apprécié à sa juste valeur, la quantité prenant automatiquement le pas sur la qualité.

Nos placards se retrouvent donc remplis de tee-shirts informes, de pulls qui boulochent ou rétrécissent au premier lavage et de pantalons dont l’ourlet se découd après avoir été portés une ou deux fois seulement… Et le pire est que cela nous émeut à peine, on pense immédiatement que vu le prix déboursé, c’est finalement logique.

On achète frénétiquement, sans envie, des pièces qu’il nous arrive de ne jamais porter! Finalement, ce schéma éreintant risque de mener tout le monde à un immense burn out ! Et c’est pourquoi Slow Fashion Is The New Black !

La slow fashion souhaite calmer ce rythme effréné en suggérant des alternatives plus respectueuses. Elle invite à repenser toute une mécanique de fonctionnement pour recréer une autre perception de la Mode. La Slow Fashion réinvente les rapports de pouvoir entre les marques et les consommateurs, Les Marrisiennes souhaitent donc s’inscrire dans cette démarche à travers plusieurs actions.

« We are what we wear », nous cherchons à travers vous, à créer une communauté, notre communauté, celles des Marrisiennes ! Une communauté qui dit non à l’uniformisation, affirme sa personnalité à travers ses vêtements et cherche avant tout des pièces bien coupées. Une communauté qui refuse la pression de la Fast Fashion, qui privilégie la qualité à la quantité et le style aux tendances

Des collections passagères renouvelées tout au long de l’année, ponctuées de manière régulière par de nouvelles pièces. Une production à petite échelle, en série limitée

Nous militons pour la transmission du savoir-faire traditionnel marocain à travers des techniques de broderies ancestrales. Les artisans avec lesquels nous collaborons s’imposent un travail soigné, méticuleux qui confère à nos créations ses lettres de noblesse. Nous produisons 100% local.

On observe un désir de retour à l’essentiel, un besoin de consommer moins mais mieux en favorisant des achats pertinents et une mode durable. Nous travaillons uniquement avec des artisans locaux en circuit ultra court. Nos collections sont toujours des séries limitées pour rester originales et confidentielles.

Nous souhaitons créer avec vous une relation de confiance en misant sur une transparence totale et une traçabilité de nos modèles. Nous garantissons une éthique sur les conditions de travail et de production ainsi que sur la qualité de nos vêtements.
Nous cherchons à privilégier des matières comme le coton, le lin, le tencel, la viscose ou encore la laine pour nos collections.

Nous mettons en lumière les compétences de nos artisans. Nous cherchons à créer une consommation où l’on prend conscience qu’un vêtement de qualité a un coût. Un coût qui garantit une fabrication qualitative avec des fournisseurs et des employés mieux rémunérés et mieux considérés, donc plus impliqués.

Les Marrisiennes c’est avant tout une histoire d’amitié, une rencontre exaltante entre deux Marrakchis de cœur : Chloé et Jennie, foulant ces terres depuis respectivement 13 et 7 ans.
Ensemble, elles partagent leur amour du Maroc, de l’artisanat traditionnel et plus particulièrement du vêtement bien fait, à la coupe parfaitement ajustée, et confortable à la fois, qui saura vous mettre en valeur !

En réalité, l’idée géniale d’une alliance entre la mode parisienne et marrakchi naît en 2017 sous l’inspiration divine de Chloé qui se lance dans l’aventure et crée LES MARRISIENNES : une marque “100% Made in Morocco” qui revisite les basiques de nos garde-robes ou les must-have de saison en y apportant “la” petite touche orientale de son pays de cœur !

Tous ses vêtements sont confectionnés à la main par des artisans Marocains au savoir-faire incontestable. Elle propose très rapidement une gamme de produits composée de pièces uniques chinées en médina chez d’authentiques tisseurs, et de modèles plus classiques mais toujours sublimés d’un accessoire ou d’une broderie artisanale orientale : leitmotiv de son ADN.

3 ans après, Jennie fan invétérée de la griffe, rejoint Chloé afin de développer son projet en e-commerce pour permettre à la marque de dépasser les frontières et surmonter le climat actuel après l’absence cruelle de touristes ici à Marrakech et indubitablement de loyaux clients de la marque.

Les Marrisiennes fonctionnent par collections qu’elles appellent « passagères », des capsules de 12 à 15 modèles renouvelées à chaque saison.

LES MATIÈRES NOBLES

Depuis sa création, Les Marrisiennes mettent un point d’honneur à utiliser des matières nobles car elles sont essentielles au processus de production en termes de qualité, de confort, d’éthique et de pérennité.

Les matières nobles ont la particularité d’être issues de fibres naturelles, animales et végétales. A l’inverse des matières synthétiques qui sont le plus souvent d’origine pétrolière.

Pour chaque collection, nous commençons toujours par choisir nos matières. Nous les sélectionnons selon différents critères : leurs propriétés, le design, la perception au toucher, la qualité du tissage et des traitements.

Ces dernières seront ensuite allouées à différents modèles selon une logique et une réflexion étudiées avec soin.

Cherchant perpétuellement à adapter nos modèles à la vie de tous les jours en améliorant sans cesse leur coupe et leur confort !

Le coton est un duvet soyeux fourni par la gousse ou fruit d’un arbuste, le cotonnier. La fibre de coton se présente sous forme d’une firme de 1 à 7 cm de long dont le composant principal est la cellulose.

Propriété :

  • souplesse
  • bonne élasticité
  • bonne résistance à l’eau bouillante
  • toucher agréable
  • entretien facile

Extraite de la tige de la plante de lin, la fibre de lin est assez brillante, lisse et d’épaisseur un peu irrégulière. Extrêmement solide, elle est naturellement brune. Traitée, elle prend des coloris subtils et puissants. Même si elle se froisse facilement, cette matière a gardé son charme et sa noblesse.

Propriété :

  • grande résistance
  • faible élasticité
  • pouvoir thermique faible (léger et naturel, le lin est agréable à porter l’été.)
  • toucher agréable

La première utilisation de la soie remonte à plus de 3000 ans en Chine.

C’est une sécrétion de chenilles dont la plus courante est le
ver à soie, chenille du Bombyx du mûrier,qui va être tissé pour former le fil à Soie.

Propriété :

  • grande douceur et toucher agréable
  • fibre brillante
  • grand pouvoir thermique (tiens chaud en hiver et leger en été)
  • légèreté tout en possédant du plombant
  • vivacité des couleurs

La laine est le produit de la toison du mouton, la surface de la fibre appelée cuticule montre au microscope des écailles qui expliquent la filtrabilité de la laine.

Propriété :

  • grande souplesse
  • très bonne résistance à l’usage
  • bonne protection thermique
  • bonne élasticité

Il existe différentes qualités de laine :

La laine Mérinos :

Cette laine de très haute qualité, qui doit son nom au mouton mérinos de race pure est appréciée pour sa finesse et sa douceur sur la peau. Choisie également pour sa résistance, elle est utilisée pour la fabrication de pulls.

Le Lambswool :

Issu de la première tonte d’un agneau de sept mois, le lambswool est une laine reconnue pour ses vertus d’isolation thermique. Souple, particulièrement douce et facilement défroissable, ses nombreuses qualités ont séduit CURLING, qui l’utilise pour la fabrication de ses pulls.

La Laine Super 100 -120 -140

Ces appellations correspondent à la finesse du fil de pure laine utilisé pour la confection de costumes ou de tailleurs CURLING. “Super 100” signifie qu’un kilo de laine est utilisé pour filer 100 km de fil. Chaude en hiver, fraîche en été, elle est si légère qu’on peut la porter dix mois par an. Elle conserve ses qualités légendaires de solidité et de tombant.

Tout commence par la tonte d’une chèvre particulière qui vivait au Cachemire, une province de l’Inde. Durant l’hiver, cette chèvre se protège contre le froid grâce à sa grosse laine renforcée par une fine couche de duvet. Ce dernier est la base de la fabrication du cachemire.

Propriété :

  • rareté de la matière
  • douceur au toucher
  • bonne protection thermique

Appelée d’abord « soie artificielle », puis « rayonne » en 1924, la viscose fut créée pour répondre à la demande de tissus semblables à la soie. Les premières versions étaient faites avec la pulpe d’arbres.

Propriété :

  • lisse et brillant mais un apprêt spécial peut la rendre mate
  • bonne résistance à l’usure
  • entretien facile
  • donne du tombant au tissu

Le modal est une fibre fabriquée à base de cellulose. Il est fréquemment qualifié de viscose améliorée.
Le modal possède des propriétés similaires au coton.

Propriété :

  • bonne tolérance cutanée
  • ne se déforme pas
  • facile d’entretien
  • doux au toucher